Appels d'offres spécifiques - AOS Normandie
  • Date de début : 22 juillet 2021
  • Date de fin : 31 décembre 2024

L’origine de l’appel d’offres spécifiques

En Basse-Normandie, 54 % des contributeurs sont âgés de plus de 50 ans dont 19% ont plus de 60 ans. La transmission des exploitations est plus que jamais une nécessité pour assurer la solidité de l’agriculture normande.
A l’échelle de la Normandie, La MSA enregistre plus de 1300 cessations d’activité par an. Dans la grande majorité des cas, ces cessations sont liées à un départ en retraite. Cependant, 24 % des cédants quittent leur activité en cours de carrière soit pour un projet de reconversion professionnelle, soit pour raisons de santé.

On estime que 63% des cessations d’activité débouchent sur l’installation d’un nouvel agriculteur (y compris transferts entre époux). Toutefois les exploitations non reprises sont parfois démantelées ou partent à l’agrandissement de structures déjà existantes. Les chiffres peuvent être très variables selon les filières.
Par ailleurs, seulement ¼ des cédants s’adresse au point info transmission pour venir y chercher de l’information sur les démarches à effectuer en cas de cessation d’activité. Le répertoire départ installation (RDI) permet la mise en relation des cédants qui sont à la recherche d’un successeur, mais ce dispositif reste peu utilisé et mal connu selon les filières.

La transmission d’une exploitation est un processus complexe qui doit être anticipé et réfléchi dans le temps afin d’en aborder tous les aspects (juridiques, économiques, organisationnels, social …).
Les élu(e)s du comité territorial VIVEA Basse-Normandie souhaitent donc impulser l’accompagnement des cédants, en finançant des formations innovantes qui prennent en compte leurs besoins dans l’élaboration de leurs projets de transmission.