Appels d'offres spécifiques - AOS Occitanie
  • Date de publication : 30 novembre 2021
  • Date de mise à jour : 16 mai 2022
  • Date de début : 18 mars 2022
  • Date de fin : 31 décembre 2024
  • Cofinanceur(s) : Conseil régional Occitanie

L’origine de l’appel d’offres spécifiques

Les membres des comités territoriaux de Midi Pyrénées et de Languedoc Roussillon constatent l’importance capitale prise par la communication dans la société. Dans de nombreuses situations la qualité et la pertinence de la communication sont déterminantes.

Ces dernières années une surmédiatisation secoue régulièrement l’agriculture (utilisation de certains phytos, filières viande, œuf…). Des crises sanitaires se répètent. Le monde agricole doit redoubler d’effort pour restaurer son capital sympathie auprès du grand public. Les relations qu’entretiennent les agriculteurs avec les ruraux et les citadins méritent de s’appuyer sur une communication plus enthousiaste et didactique sur les atouts de l’agriculture et les pratiques des agriculteurs (utilisation de l’espace, impact environnemental des pratiques culturales, gestion et utilisation de l’eau…).

De plus les « détracteurs » savent parfaitement utiliser les moyens et les techniques de communication. Les agriculteurs expriment leurs difficultés vis-à-vis de ces interpellations qui pour eux ne reflètent pas la réalité de leurs pratiques. Non habitués à communiquer sur leurs pratiques, ils sont souvent mal à l’aise ou en posture défensive.

A la suite de la fin des Appels d’Offres Spécifiques sur le dialogue sociétal en Midi Pyrénées et sur la communication positive en Languedoc Roussillon, les élus des 2 comités territoriaux ont souhaité reconduire ce type d’AOS sur l’ensemble de la Région Occitanie.

Pour cela une évaluation a été conduite, en 2021, auprès des bénéficiaires de formation, des formateurs et des organismes de formation. Il en ressort que cette thématique reste d’actualité, et qu’il est indispensable que ces formations s’adressent aussi à des agriculteurs en contact avec les consommateurs lors d’actes de vente (vente directe, …).